Prises de température dans les quartiers de la ville :

Ceux qui aiment les fleurs ont un cœur ressemblant à un cœur. Marcel Proust

La température à l’Est repose sur une certaine inquiétude. Les anciens se souviennent du temps où les dix huit établissements de laine et de métal, les avaient fait venir de leurs chers déserts. Ca avait été difficile de quitter la terre des ancêtres, le mépris des métropolitains était terrible ! Mais, le travail ne manquait pas pour les extra-muros de 5 à 18 heures. Il fallait trimer aux machines dans un bruit assourdissant. Mais ils gagnaient leur vie. Leurs vies loin des couchers du Soleil sur les dunes de leurs jeux d’enfants ! Puis le pays leur trouvait une épouse. En 1973, avec la loi sur le regroupement familial, les immigrés algériens et marocains ont fait venir leur épouse en France. Comme le font tous les émigrés français quand ils vont habiter dans un pays étrangers ! (Les français d’Amérique, d’Asie et d’Afrique). Les anciens parlent avec nostalgie, du temps où les blancs, beurs et black tapaient le carton à la sortie des usines. Usine de Trocmé au Chiquitos. Café situé à l’angle de la rue de Mulhouse et celle de Quentin Barré. Rues construites pour relier les usines à la ville de Saint-Quentin. Tout le monde s’appréciait et s’entraider sans soucis de la couleur de peau ou d’opinion religieuse. Seule comptait d’être au parti communiste ou d’être affiliés à un syndicat de travailleur. Les hommes parlaient des femmes avec leurs hauts talons. Les femmes troquaient leurs vêtements traditionnels, contre les jupes et les corsages ! Qu’elles étaient belles nos femmes l’été avec leur jambes nues et leur gorge magnifique ! On parlait des études de nos enfants nés français ! Puis en 1980 les vêtements baissaient encore en haut faisant apparaître le creux des seins. Ils remontaient en bas, découvrant les cuisses ! Les anus valgus faisaient leur apparition avec les podologues ! Une bonne chose chez l’humain est toujours accompagnée de sa connerie : les femmes qui se libéraient restées ainsi esclave des modes inventées par les hommes ! Pourquoi une connerie ? Parce que les talons aiguilles inventés par un macho, détruit les orteils et provoque des douleurs dorsales. Les féministes de l’époque validaient cette “révolutions des mœurs” au prix de quelques douleurs, pendant que la nécessité de souffrir pour accoucher disparaissait ! Le “ tu accoucheras dans la douleur” avait vécu avec la péridurale ! 

Les petits fils des immigrés d’Afrique du Nord, français sans aucun souvenir de leurs racines, des quartiers de l’Est sont en colère. Mais pourquoi ne pas les laisser vivre tranquille. “Nous sommes dans la rue, Monsieur, pour prier, parce que les Mosquées sont bondées tout simplement. Ce n’est pas par provocation, comme l’écrivent les journaleux intra-muros ! Vraiment le Courrier picard et l’ancien Aisne nouvelles ne comprennent rien à nos aspirations de paix !”. C’est vrai qu’à part les mauvaises nouvelles, les crimes et les violences dans le monde, ces deux journaux (qui ont le même contenu) ne parlent que très rarement des bonnes choses qui se passent à Saint-Quentin ! Et pourtant il se passe pleins de choses très humaines ! Pourquoi ne pas équilibrer ? Pour résoudre le problème de la surpopulation des Mosquées, il suffirait de récupérer quelques friches industrielles ! Quant les racistes “qui ne le sont pas mais quand même les arabes ne sont pas comme nous !” refusent une nouvelle mosquée en France, savent t’ils que les trois églises abrahamiques ont une densité par lieu de culte, fort différente. J’en suis convaincu ! Le nombre de fidèles par lieu de culte est démonstratif d’une politique fort différente selon que l’on est Juifs, Musulmans ou Catholiques !

C’est étrange, en rejoignant le centre ville, au Golden, les groupes de femmes sont par trois individus ! Comme hier lors de la fêtes d’Halloween ! La température du centre est plus stable et basse. Comme si les “bobos” étaient endormis ! Peu de monde dans les rues, tous fêtent leurs chers disparus en famille devant leur boite à conneries qui lavent leur cerveau encore plus blanc ! Engoncés dans les divans, buvant du champagne ! Bref les “bobos” bloblotent entre eux. Ils intra-muros sont toujours les mêmes depuis qu’Auguste a construit la ville ! Avec la chute du Soleil, les couples et les trios arrivent à mon deuxième bureau. Une jeune blonde aux yeux verts bien couverte (hiver oblige) et deux mecs entrent. Un jeune couple les suit. Lui, barbu, bien propre, chemise à carreau, jean et baskets bleus. Elle, brune, maquillée, cheveux longs, de beaux yeux qui pétillent, chemise country à bandes claires, jupe mi cuisse, bas noires et bottes Sky. Le bras tatoué d’une longue plume pour lui. Ecrivain peut-être ? Elle un tatouage en forme d’oiseau sur les reins et un autre autour du nombril ! Je me fais la réflexion qu’elle doit avoir froid de dévoiler ainsi sa ceinture de chair bronzée ! Pas gentil de ma part de plaisanter les jeunes bobos de seins cul, mais c’est divertissant ! Elle le regarde lèvres serrées, elle tourne son regard vers moi et me sourie : elle est belle comme une “Crow boys” ! Elle se retourne vers lui et ferme son visage. Sourire sur ses dents blanches, il sort son mobile et le consulte, alors que la charmante créature semble se faire chier. Pathétique ce type ! Il sort avec une magnifique femme et ne lui prend pas les mains pour la dévorer des yeux ! J’ai envie de lui dire des mots doux. Je lui dit au revoir alors qu’elle porte en souriant un regard vers ce barbu qui va sortir du Golden. Je compatis à sa tristesse en lui souriant. 

La température au Nord, chez les ouvriers et chez les chômeurs ne pourra pas être prise. Les trous du cul sont tous au chaud, cause tous les cafés sont fermés ! Décidément la ville n’est pas égalitaire pour s’humecter le gossier et dialoguer. Personne n’a évoqué le débat mémorable PS – UMP – FN du 21 octobre 2015. Je rentre pour dialoguer avec la belle française encore en Irlande. Que cette soirée, vous soit douce et que le diable vous patafiole (ne vous embête pas).

moi tarzan aimer jane et avoir idée sous mes cheveux ! Moi, Tarzan, aimer Jane !

Advertisements

About leblogdegg

Eco-citoyen désobeissant libertaire Je suis un gentil mais faut pas m'énerver ! Qu'est ce qui m'énerve ? La bêtise, le racisme et les adeptes du néo-libéralisme ! Je suis rentré en désobeissance civile le 14 juillet 2010 contre ce gouvernement français qui fait passer les intérêts des riches avant ceux de la majorité des citoyens ! Ca m'énerve !...
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s