L’influence de la télévision

INTRODUCTION

1-Les dangers de la télévision

A-En général

B-L’ enfant, principale victime de la télévision

2-Entre l’influence et la manipulation

A-Un cadre qui n’est pas neutre

B-La guerre du Golfe: la promotion de la guerre

3-Mais entre les pouvoirs d’influence de la télé et de décision de chacun, lequel prend le dessus ?

A-Que pense-t-on de la télévision ?

B-Les limites de l’influence dans la politique

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

INTRODUCTION

Par le passé, la télévision était plus ou moins dirigé par l’Etat : la censure et la plupart des chaînes lui appartenaient. Aujourd’hui elle est le média le plus regardé en France et sa liberté de diffusion est quasi totale. Les limites de la censure sont de plus en plus repoussées. Parallèlement il y a eu privatisation de nombreuses chaînes dont TF1. La télévision est, de nos jours, la source majeure de l’influence exercée sur chacun. Toute fois les patrons de chaîne sont toujours désignés par le gouvernement en place et la désobéissance aux ukases reste très sporadique. La culture du scoop entraine l’absence de vérifications sérieuses de l’information transmise par les journalistes de terrain. Les journalistes ont pour objectif de faire le buzz et donc de faire grimper l’indice d’écoute. Leurs études sur les intérêts du panel des TV phages les forcent à faire d’un rien du sensationnel. Ainsi un commentateur ou un présentateur ne donnera pas les informations au conditionnel mais il affirmera pour donner l’impression qu’ils ont vérifié leurs sources. Des expériences intéressantes sont à faire pour prouver ce fait. Faites-vous passer pour un élu et lancer une fausse information. de rumeur elle deviendra à travers le prisme TV une réalité incontournable !   

La portée de cette influence est plus ou moins importante selon le niveau d’instruction et de réflexion. En effet, il faut savoir discerner le vrai du faux, ce qui est exagéré ou ce qu’on ne nous dit pas. Le cerveau a ses failles : ils est plus facile de réfléchir avec un écrit qu’avec des paroles et un flux d’images : cela touche au fonctionnement de la mémoire immédiate qui se laisse facilement abuser ! Etre capable de discerner des infos douteuses relève de l’exploit !

1-Les dangers de la télévision

A-En général

La télévision étant un des objets ménagers les plus courants et les plus médiatisés, elle présente un grand danger au niveau de l’influence médiatique :

Elle peut inculquer de mauvaises pensées par de nombreux intermédiaires, tels que les stéréotypes par exemple (image toute faite, décrivant un individu réduit à ses caractéristiques les plus superficielles, reflétant un jugement simplifié à l’extrême, ou encore erroné ; donc restreignant quelque part l’opinion personnelle, et influençant notre conception de l’être humain et de nous-mêmes) ; ou la violence télévisuelle parfois exhibée à l’extrême…

On peut donc dire que ceux qui détiennent l’information et la diffusent à la télé possèdent un immense pouvoir et peuvent par le biais des images et de paroles, transmettre des pensées malveillantes ; par conséquent tenter de contrôler le monde.

Tous ces dangers étant invisibles au premier plan, ils peuvent bien sûr atteindre plus facilement les enfants ou les personnes les plus fragiles; c’est à dire les plus naïves ou les moins cultivées; celles-ci peuvent bien moins ” s’auto-protéger ” de la fausse information :

Il faut apprendre à utiliser la télévision et à savoir décoder les messages qu’elle diffuse pour ne pas être sous l’emprise des médias.

B-L’enfant : principale victime de la télévision

L’enfance est une période d’apprentissage et dans sa quête des moyens pour comprendre le monde et son mode de fonctionnement, l’enfant s’appuie sur la réalité mais aussi sur l’expérience télévisuelle. Plus il regarde la télé, plus il en retire des informations et des idées. Dès l’âge de sept ans, les enfants sont conscients qu’à la télévision il y a du ” vrai ” et du ” moins vrai “, mais il ne les distingue pas toujours. L’enfant ne peut comprendre la télévision que dans la mesure du peu de connaissance qu’il possède. C’est vers huit ans que l’enfant est le plus exposé à l’influence de la télévision car à cet âge il commence à se former une opinion.

2-Entre influence et manipulation

A-Un cadre qui n’est pas neutre

Les gens s’exposent de plus en plus à la télévision: les français passent en moyenne 3 heures par jour devant le petit écran. Il est aussi devenu un média omniprésent , qui s’étend à l’ensemble du temps libre et du temps de travail. En effet aujourd’hui on tient des “conversations télé” et on lit énormément de rubriques télé dans la presse. Même ceux qui ne la regarde pas ou presque pas ne sont pas à l’écart de ce qu’elle diffuse: s’ils ne sont pas branchés sur elle, ils “baignent” dans son environnement.

De plus, la télévision contribue à fixer, pour les enjeux dont elle se saisit, un cadre d’interprétation. Celui-ci n’est jamais neutre, il avantage toujours l’un des camps en présence. Par exemple, il est fréquent de voir les tenants de l’antiracisme se laisser entraîner dans une querelle de chiffres autour du nombre d’immigrés. Mais l’histoire se complique lorsque l’on prend en compte le fait que de nombreuses grandes chaînes appartiennent à des groupes dont l’action est liée aux puissances publiques (voir tableau). Et lorsqu’on apprend que ces groupes ont été impliqués dans des affaires de financement politique au cours de la dernière décennie, on peut facilement imaginer quel camp est avantagé.

Le journal télévisé est un autre bon exemple de la limite incertaine entre l’influence et la manipulation. Il a d’abord tendance à privilégier l’émotionnel au rationnel, par exemple en dramatisant les moindres détails des dégâts lors de ” catastrophes ” même de faible importance. Le rationnel serait de relativiser les faits par rapports à d’autres de même importance mais dont on parle peu ou pas. Mais là où la manipulation est la plus flagrante, c’est lorsque le journal télévisé, à défaut d’images exclusives à diffuser pour faire de l’audimat, en ” recycle ” qui proviennent d’anciens reportages.

GROUPES
METIER D’ORIGINE
CHAINE DE TELEVISION

Suez-Lyonnaise des eaux
Travaux publics, Distribution d’eau
M6

Lagardère
Défense, …
27,4% de la société Multithématiques : Planète, Seasons, Canal J, …

Vivendi-Universal
Travaux publics, Distribution d’eau, Téléphones fixes et portables, Déchets
Canal+, Canal Satellite

Bouygues
Bâtiment, Travaux publics, Distribution d’eau, Portables
TF1, LCI

B-La guerre du Golfe: la promotion de la guerre

Souvenez-vous, en 1991 les Nations Unies combattaient l’Irak pour sauver le pauvre Koweït des cruautés de Saddam Hussein. Et lors de l’opération ” Tempête du désert ” l’armée américaine était soutenue par une opinion publique fervente et convaincue de la juste cause… grâce à un énorme budget de communication !

Dans un premier temps les télévisions américaines (comme CBS ou ABC) ont consacré beaucoup plus de temps aux partisans de cette guerre qu’aux pacifistes. Par ce simple choix, elles prennent parti en faveur de la guerre et influencent ainsi le public.

Mais ce n’est qu’un détail comparé à la propagande utilisée pour convaincre les américains, plutôt indifférents au sort du Koweït, de la nécessité d’une guerre. La campagne de ” sensibilisation ” avait pour objectif de démontrer que Saddam était ” un fou capable des pires atrocités… ” : c’est ce qu’explique tranquillement l’un des responsables de l’agence de relations publiques qui orchestra cette campagne. Celle-ci a réussi à émouvoir ses téléspectateurs à coup de spots bouleversants. L’un d’eux fut monté de toutes pièces: une jeune fille koweïtienne raconte que les soldats irakiens déboulaient dans les maternités et arrachaient les bébés prématurés de leurs couveuses pour récupérer le matériel. Cette fiction, reprise maintes fois dans les discours de Georges Bush ébranla l’Amérique…alors que cette jeune fille n’était ni plus ni moins que la fille de l’ambassadeur du Koweït aux USA! Comme quoi avec une bonne publicité (mensongère) on peut vendre n’importe quoi !

3-Mais entre le pouvoir d’influence de la télévision et de décision de chacun, lequel prend le dessus ?

A-Que pense-t-on de la télévision?

Jean Belot ” Les français et la vie sans télévision ” : sondage exclusif CSA/Télérama réalisé les 5 et 6 Septembre 1997 auprès d’un échantillon national représentatif de 1004 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle du chef de ménage), après stratification par région et taille d’agglomération.

B-Les limites de l’influence dans la politique

Nombre de gens pensent que la télévision influence les gens au niveau politique, mais est-ce vrai ?

En effet, on peut lire dans l’ouvrage de M.Mc Luhan que beaucoup de ceux qui ont utilisé ce média à des fins politique, n’ont aucunement réussi car ” malgré l’absence officielle de censure , les grands réseaux s’imposent un silence qui les laisse muets devant plusieurs des grands débats du jour “. Cette pensée est partagé par Arlette Chabot qui déclare que: ” les médias n’ont aucune influence sur les lecteurs “; elle considère que c’est l’auditeur qui choisi d’écouter l’info ou pas. Il la filtre, ne retient que ce qui l’intéresse ou l’arrange.

D’après Philippe Breton qui a écrit ” La parole manipulée ” (publiée en avril 2000). La société de communication se présente comme un monde où ne communiquent pas les hommes réels mais les images des hommes qui ont été créées à des fins précises: la construction de ces images engendre une activité sociale qui a pour but de modeler une image ayant un pouvoir de conviction et de manipulation.

CONCLUSION

Par le biais de stéréotypes, violence exhibée….la télévision représente un modèle et parfois un danger, notamment pour les enfants et tous ceux qui ne prennent pas le temps d’y regarder à deux fois.

Cependant chacun peut être pris au piège car l’influence se résume à un cadre d’interprétation des différents sujets abordés au quotidien propre à chaque chaîne, à chaque émission… La méfiance est de mise: cette interprétation repose quelques fois sur la manipulation (images truquées, recyclage d’images…).

Pourtant malgré l’importance du nombre de téléspectateurs, son pouvoir reste limité au bon sens de chacun dans certains domaines (politique…).

BIBLIOGRAPHIE

Pour comprendre les médias , M. Mc Luhan, 1986

La parole manipulée , Philippe Breton, Avril 2001

Phosphore, n°244, octobre 2001

Libération, 20 février 1995

Sciences et vie junior, n°57, 1994

Télérama, n°2490, 1 octobre 1997

Internet:

http://www.médiologie.com/numero6/art10.htm

http://www.media-awareness.ca/fre/parents/influenc/enfant.htm

Advertisements
Posted in Uncategorized | Leave a comment

Utopie de langage ou effet d’annonce ?

L’égalité hommes/femmes existe-t-elle encore ?

Politique, emploi, mode de vie, quel que soit le sujet, l’image de la femme n’est plus uniquement rattachée à ses anciennes obligations : elle se veut fière, libérée et égale à l’homme…Mais, en s’assumant et en revendiquant cela, ne risque-t-elle pas de perdre des avantages qui lui étaient réservés ?

Est-ce vraiment cela que nous voulons, mesdames ?

A force de revendiquer les mêmes droits que les hommes nous risquons que l’on exige, que la société exige de nous les mêmes devoirs que ceux que l’on demande aux hommes ?
Notre gouvernement reprend la balle au bond en nous supprimant l’avantage de 8 trimestres par enfant de gain de retraite à celles qui ont donné la vie, à celles d’entre nous qui ont permis d’assurer le renouvellement de la population nécessaire à l’économie parait-il ! Ce qui nous reculera l’âge de notre retraite si chèrement gagné de plusieurs années !

Avons-nous voulu cela ? 

Nous empruntons? il est vrai, de plus en plus vos vêtements pour imposer notre masculinité au bureau, nous apprenons les sports de combat ! Nous assumons parfois seule le train de vie et les décisions du ménage, notre indépendance financière acquise après tant d’années de soumission à vous autres les hommes, chef de famille nous coûte de plus en plus cher !
Nous perdons même le privilège du beau mariage qu’il nous faut des années pour mériter avec des hommes qui hésitent à s’engager de peur de perdre leur liberté et d’être soumis à notre autoritarisme ! Si, les hommes rêvent de princesses qu’ils ont de moins en moins les moyens de gâter et qui, il est vrai, ne les respectent plus autant ; les femmes : de princes charmants dont elles ne supporteraient pas de toute façon l’autorité car la société a fait évoluer l’image de la femme a tel point que passer pour une femme au foyer est devenu chose ringarde et avilissante pour notre épanouissement;
Certaines d’entre nous ont « parait-il » de plus en plus un comportement de prédatrice sexuelle, autrefois exclusivité masculine. Notre belle cérémonie de mariage ne nous est d’ailleurs plus réservée puisque les couples homosexuels nous ont aussi piqué cela !
Allons-nous vers cette société androgyne ou le rêve d’être la princesse nous sera interdit sous peine d’être accusées de régression sociale ? Alain Delon s’est récemment répandu sur ce sujet dans le Figaro, s’avouant totalement désolé de cette mutation de la société et de cette perte de repères des femmes d’aujourd’hui.
Hommes et femmes se sont perdus de vue à force de se confondre, les rôles se sont parfois inversés et même l’éducation et l’adoption des enfants ne nous sont plus réservées puisque les couples homosexuels mâles peuvent prétendre à ce rôle. Heureusement que les rois et les reines existent encore pour nous faire rêver ! Gare au premier mariage royal homosexuel ! Nous saurons alors que la boucle est bouclée et que nos dirigeants qui vantent et encouragent tant l’acceptation de l’autre et de nos différences ne pensent en fait qu’à une chose : uniformiser et asexuer la société.

  • Dans quel but ?
  • Quels projets souverains les mènent-ils donc à cette impératif ?
  • À cette vision du monde ?
  • S’en rendent-ils-compte eux-mêmes ?

Cette négation de la féminité résulte d’une vision marxiste égalitaire de la société, héritée de nos révolutionnaires du siècle dernier et se heurtera bientôt à celle des extrémistes qui nous considèrent encore comme un bien matériel dont ils peuvent user à volonté. Le choc de la confrontation a déjà commencé avec le combat des Femen et les arrestation en Tunisie !
Sommes-nous condamnées aux extrêmes « une femme esclave soumise et destinée uniquement au plaisir de l’homme et à la reproduction ou à celle de la femme égale de l’homme qui s’impose de plus en plus comme sa concurrente ou à défaut, son ennemie dans notre monde moderne ? »
Gardons notre statut, mesdames, réinventons notre rôle dans la société moderne et ne laissons pas ce pouvoir détenu par les hommes nous considérer comme sa variable d’ajustement économique et sociale !

Posted in Uncategorized | Leave a comment

La désobéissance civile financière : une réponse aux scandales des banques et des institutions gouvernementales.

 

Face aux scandales de corruption de la classe politique et des institutions gouvernementales, législatives et autres, que peut le citoyen lambda ?

Quelle réponse ferme et définitive leur donner à ces élus qui se sentent protégés ?

Une solution est de leur faire mal là où ils n’aiment pas que l’on appuie !

Une solution qui leur fera mal : rompez votre mensualisation de votre impôt sur le revenu par simple lettre.

Ensuite calculer par contribuable la somme que vous refusez de payer : par exemple les 500.000.000 € que coûte au peuple la recherche pour le nucléaire, divisez par 33.000.000 de contribuables de l’IR et déduisez les 15 € que cela vous coûte. Même calcul pour les 83 % de financement d’EDF AREVA par l’état, idem les revenus des élus nationaux + ce que vous refusez.

Vous faites un chèque avec ce qui reste que vous envoyez au centre des impôts accompagné d’une lettre expliquant pourquoi vous refusez de payer le reste et vous attendez.

Il faut avertir votre maire, votre député, le président, la presse locale et les associations correspondantes à ce que vous refusez de subventionner. Parlez-en autour de vous : la désobéissance civile financière n’existe que parce que vous agissez à visage découvert et que vous le faites savoir aussi largement que possible !

Pour bien faire il faudrait que cette opération se fasse avec au moins 10 % des contribuables : l’état ne pourra pas punir 3,3 millions de travailleurs !

Ils faut voter pour la démocratie directe dès les prochaines élections. Mettre votre lettre (copie) dans votre enveloppe à place du bulletin. Je l’ai fait en 2010, je n’ai même pas été convoqué devant le TGI (zut, j’aurais aimé) mais j’ai payé 10 % en plus finalement car j’étais seul !

 

http://www.desobeir.net/

gegedeso sur skype

gerardhenri62@hotmail.com

Posted in Uncategorized | Leave a comment

FN à Brignoles : gare à l’abstention de l’électorat de gauche

Dimanche dernier, à Brignoles, lors d’une cantonale partielle, la gauche a été éliminée dès le premier tour. Certains font porter la responsabilité de cette élimination sur la division de la gauche, et en particulier sur les écologistes, qui, en présentant une candidature à côté de celle des communistes, seraient les causeurs de troubles.

Cela est faux : d’abord parce que les voix des candidat-es ne s’additionnent pas mécaniquement. Rien n’assure qu’une candidature unique FdG, PS et EELV aurait permis l’accession du candidat PC au second tour. Et ensuite parce que lors des cantonales de 2011, les écologistes obtenaient 11 % et le PCF 31,5 % : la présence de plusieurs listes n’élimine pas mécaniquement la gauche.

Ce qui a éliminé la gauche, c’est l’abstention de son électorat. Dimanche dernier, à Brignoles, lors d’une cantonale partielle, les électrices et électeurs de gauche sont allés à la pêche.

Le Front national n’a pas obtenu plus de voix qu’en 2011 et 2012. Mais malgré les deux annulations, il a réussi à mobiliser son électorat. Pour enrayer la montée du FN, il n’y a pas de formule magique ni de martingale, il ne suffit pas d’empiler les logos des partis. On ne peut pas forcer les gens à venir voter pour nous s’ils n’en ont pas envie. Ce qui ne va pas, c’est que les signaux envoyés par la majorité gouvernementale ne correspondent pas aux attentes des Françaises et des Français.

Charge à la gauche et aux écologistes – et en particulier au gouvernement – de répondre aux attentes des électrices et des électeurs qui leur ont manifesté leur confiance en élisant François Hollande. Les renoncements sur l’économie et le social mais aussi sur le sécuritaire perdent la gauche : cette cantonale partielle est un appel supplémentaire à un changement de cap de la politique gouvernementale.

Bonjour

Ce qui ne va pas, est surtout le mode de calcul des % pour chaque parti politique ! Mode de calcul qui efface le % d’abstention au profit des votes valablement exprimés. FN ferait 7 % au lieu de 14 % si les 50 % d’abstention étaient retenus ! C’est ce système là qui met le chantier !…

GGDESO02 

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Mauvaise haleine : trouver la solution

Voilà un sujet dont il est bien difficile de parler. Un sujet tabou, que l’on soit concerné ou pas.

L’halitose, plus communément appelée « mauvaise haleine » est une pathologie qui concerne de nombreuses personnes, de façon plus ou moins importante.
Les causes d’une mauvaise haleine sont diverses, mais une fois cette origine identifiée, le traitement peut être efficace. N’hésitez pas à consulter, en commençant par surmonter votre gêne pour parler de ce problème avec votre médecin ou votre dentiste.

Toutes nos explications dans ce dossier :
> Qu’est-ce que l’halitose ?

> A quoi est-elle due ?

> Les traitements de l’halitose.

> Le témoignage de Cécilia, 22 ans, qui souffre d’halitophobie.

> Les conseils du Dr Blanche Rosenblum Beer-Gabel*, chirurgien dentiste.

Auteur : Clémentine Fitaire.

Consultant expert : Dr Blanche Rosenblum Beer Gabel*, chirurgien dentiste.

Dernière mise à jour : octobre 2013.


* Présidente de l’association Prévenir ou guérir. http://www.prevenirouguerir.com
01/08/2013

Lire la suite

 

L’halitose peut avoir différentes causes :


> Une origine physiologique

Certains aliments peuvent provoquer une haleine malodorante, comme les épices, les oignons, l’alcool, tout comme les régimes riches en protéines, ainsi que l’absorption de certains médicaments ou la consommation de tabac.

– Chez la femme, lors du cycle menstruel, et en particulier pendant les règles, l’haleine peut être temporairement forte.
Le jeûne, la faim ou le fait de sauter un repas peuvent également accentuer le phénomène de mauvaise haleine.

– La mauvaise haleine du matin est fréquente et due à la stagnation de la salive et à la prolifération de bactéries dans la cavité buccale, en particulier en cas d’obstruction nasale.
> Une origine bucco-dentaire

– L’enduit sur la langue (ou enduit lingual) qui correspond à l’accumulation de bactéries et de débris alimentaires à la surface de la langue en est la principale cause. La plaque dentaire, liée à un mauvais brossage des dents et des gencives, composée de millions de bactéries à l’origine des composés volatils sulfurés, est un facteur favorisant la mauvaise haleine. La plaque dentaire attaque les dents et agresse les gencives. Elle est à l’origine de la gingivite.

– Une inflammation des gencives, ou gingivite (premier stade de la parodontite) peut également être responsable de l’halitose, tout comme les caries profondes ou les infections locales.

– Chez les personnes qui portent un appareil dentaire, la décomposition des débris d’aliments coincés, ou la résine de fixation, peuvent dégager une mauvaise odeur si les appareils sont insuffisamment nettoyés.

> Une origine pathologique

Dans certains cas, l’halitose est causée par des troubles divers qui peuvent être associés :

– Le stress qui assèche la cavité buccale et qui favorise le développement des bactéries anaérobies (qui se développent en l’absence d’air).

– Les amygdales peuvent retenir des débris d’aliments qui macèrent et entraînent l’apparition de mauvaises odeurs, en particulier, les amygdales dites « cryptiques », recouvertes de petites cavités où se logent les débris.

– Les infections pulmonaires ou sinusales (sinusite, polypose).

– D’autres pathologies comme le diabète, des dysfonctionnements rénaux, un problème gastrique…
Enfin, parmi les autres causes, certains médicaments ou traitements (radiothérapie de la bouche ou de la gorge) peuvent avoir pour effet secondaire de réduire la production de salive, et provoquer ainsi une mauvaise haleine.


A lire aussi notre dossier :
> Tout savoir sur la gingivite.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Réforme des retraites

Bonjour

Vous trouverez ci-dessous le lien vers le projet de loi soumis à l’Assemblée Nationale à partir du 7 octobre.

Discussion en séance publique

1ère séance du lundi 7 octobre 2013

2e séance du lundi 7 octobre 2013

1ère séance du mardi 8 octobre 2013

2e séance du mardi 8 octobre 2013

1ère séance du mercredi 9 octobre 2013

2e séance du mercredi 9 octobre 2013

1ère séance du jeudi 10 octobre 2013

2e séance du jeudi 10 octobre 2013

3e séance du jeudi 10 octobre 2013

1ère séance du vendredi 11 octobre 2013

2e séance du vendredi 11 octobre 2013

3e séance du vendredi 11 octobre 2013

1ère séance du mardi 15 octobre 2013

http://www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl1376.asp
Bonne lecture. Les négociations avec les syndicats sont terminées. Si vous souhaitez poser des questions, merci de passer par votre député. Je vous joints le lien pour connaître son identité.

http://www.nosdeputes.fr/

Vous pouvez tout savoir de ses activités et présence à l’hémicycle et recevoir une alerte pour connaître ses interventions.

http://www.assemblee-nationale.fr/ecrire.asp

Vous pouvez écrire à votre député et au président de l’AN.

N’oubliez jamais que le premier devoir d’un citoyen est de voter. Le second devoir est de s’informer et le troisième d’écrire à son député (etc.) pour contribuer à la démocratie participative.

Meilleures salutations.
Gérard HENRI 06 76 73 39 66

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Moins payer d’impôt grâce à la loi … cliquer

http://www.lemmerdeur175.fr/index.php?cs=goad&gclid=CNCi8b_297cCFZIPtAodWDgAVw

Posted in Uncategorized | Leave a comment